Quelques astuces pour un bureau écolo… 3

Saviez-vous, qu’en moyenne, c’est un tiers de notre vie que nous passons à travailler ? Au-delà du cadre personnel, si tout le monde participait à la protection de l’environnement depuis son lieu de travail, imaginez un peu l’impact écologique !

Et pour cela, il suffit d’adopter des habitudes très simples, on vous donne quelques astuces…

 

Partie III : Des petits gestes au quotidien

 

Tout d’abord, que ce soit sur votre lieu de travail ou chez vous, désabonnez-vous des catalogues de pubs dont vous n’avez pas l’utilité, ou alors indiquez à votre fournisseur que désormais vous souhaiteriez recevoir celui-ci par voie électronique. Pour ce qui est de la pub non désirée que vous recevez chaque jour dans votre boite aux lettres, vous pouvez utiliser un autocollant (téléchargeable ici) pour signifier votre refus d’en recevoir davantage. Moins de pubs, moins de papiers, moins de déchets !

 

Ensuite, un autre petit geste à adopter au quotidien : le tri des déchets. Essayez de recycler lorsque c’est possible, de composter vos déchets organiques, de placer vos déchets électroniques dans les contenant prévu à cet effet, etc. Trier ses déchets, permet de pouvoir les valoriser en les transformant en nouveaux objets (notamment à travers le recyclage et le compostage). S’il n’y a pas de tri, il n’y a pas de revalorisation !

 

Enfin, nous vous conseillons de voyager malin. N’hésitez pas à utiliser les transports en commun, à faire du co-voiturage avec vos collègues. Si votre lieu de travail est proche de chez vous, vous pouvez vous y rendre à pied ou en vélo plutôt qu’en voiture, ou encore en trottinette !

 

Et pour terminer, bien évidemment, nous vous conseillons de faire passer le message autour de vous !

 

Et vous ? Quelles sont vos petites astuces du quotidien pour protéger notre belle planète ?

A la semaine prochaine !

 

Mikael a partagé ses petites astuces avec nous !

« Faire le nettoyage dans ses mails par exemple et penser à se désabonner de tout ce qui ne sert à rien, pas simplement faire « poubelle ». L’énergie de stockage sur les serveurs de notre fournisseur de boite mail est énorme et chaque petit mail est présent sur plusieurs serveurs par sécurité… Personnellement je fais le trie très régulièrement et je me désabonne immédiatement de tout ce qui me parait superflu. Mais parfois on est envahi et ce fut le cas lorsque j’ai mis le nez dans la boite mail de mes parents. Des milliers d’abonnements inutiles qui en plus font des petits car non désabonné, les fichiers « clients » sont revendus… Je suis passé par un site qui s’appelle cleanfox et vraiment le travail est impressionnant. Bien entendu dans leur cas, il m’a fallu plusieurs jours et plusieurs scanne pour nettoyer… Mais une fois la boite analysée, il ne reste plus qu’à cliquer sur les boutons de désabonnement.

Autre astuce, je suis très fan des clouds pour des raisons de sécurité. Ainsi on peut me voler mon ordinateur, le disque dur peut griller, je peux simplement ne pas avoir mon ordinateur mais grâce au cloud, j’ai accès à tous mes documents où que je sois, même de mon téléphone. Simplement là encore, pour limiter l’usage de ces serveurs de stockage, je ne mets que l’essentiel. Ainsi « ma musique », « mes films » ne sont pas sur un cloud. Juste mes documents, mes photos, mes vidéos perso…

Et l’autre grande solution pour limiter sa consommation d’énergie et ce quelque soit l’appareil, c’est de le nettoyer régulièrement. Je ne parle pas du chiffon sur l’écran mais d’une bombe d’air sec que l’on envoie dans la machine afin d’enlever la poussière. Les composants chaufferont moins, leur durée de vie n’en sera qu’augmentée, et la consommation des ventilo de refroidissement sera moindre. A faire sur les ordinateurs, les portables, les écrans, les lecteurs de salon… D’ailleurs venant du recyclage DEEE, nous avions une panne fort connue pour les ordinateurs portables qui s’appelle la panne de la couette. Les gens amène leur ordinateur dans le lit, le pose sur la couette devant eux, Facebook, films, travail… et l’ordinateur chauffe, chauffe… et l’on claque ainsi le processeur, la carte mère ou la mémoire… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *